UA-63243504-1

  • Un toit pour les abeilles

    Aujourd'hui nous allons parler de miel, d'abeilles et d'éco-solidarité.

    Jusqu'à pas longtemps, quand on me parlais d'abeilles ou de miel, j'avais en tête plus ou moins ça :

    maya, abeille, miel,

    winnie, miel, abeille

    voire

    miel pop, abeille

     

    Puis j'ai lu un article sur cette association formidable qui nous explique que les abeilles, c'est bien plus que ça, et qu'elles sont terriblement en danger. Entre les pesticides, la pollution et les maladies qu'elles attrapent, leur population diminue de plus en plus et ça commence à devenir carrément dangereux pour nous.

    En effet, saviez-vous que les abeilles sont les pollinisatrices de 80% des plantes à fleurs et 3/4 des cultures : ce qui incluent les fruits, les légumes mais aussi des trucs vitaux comme le cacao ! Et sans cacao, plus de Nutella sur sa crêpe en été, pas de chocolat chaud en hiver, pas de p'tit carré noir le soir devant la télé... Bref, la grosse catastrophe quoi.

    Heureusement il existe une association qui essaye d'enrayer cette destruction massive : Un toit pour les abeilles

     

    un toit pour les abeilles, association, abeille

     

    Cette association vous permet d'aider les abeilles en aidant les apiculteurs à leur fournir un toit et tout ce dont elles ont besoins pour survivre au quotidien.

    La démarche est très simple et hyper rapide. Il existe plusieurs formules suivant votre budget et vous pouvez même choisir la ruche que vous voulez parrainer sur une carte, avec une photo de l'apiculteur, un descriptif de son parcours, bref tout ce qu'il faut savoir avant de vous lancer.

    Une fois inscrit, vous pouvez rencontrer votre apiculteur, rendre visite à la ruche, vous recevez des photos de vos abeilles et surtout, vous recevez des pots de miel personnalisés directement chez vous ! Fini le miel que vous achetez en grande surface qui vient de super loin. Vous connaitrez (quasi) personnellement les abeilles qui ont produit le miel que vous tartinez le matin sur vos biscottes.

    Le principe fonctionne aussi pour les entreprises qui veulent parrainer des abeilles, voire installer des abeilles sur leur toit !

    Personnellement, j'ai choisi la première formule à 8€ par mois. L'inscription dure un an avec un prélèvement automatique. Je fais ça en famille, avec ma maman, ce qui nous revient à 4€ par mois chacune. Cela nous permet de parrainer 4000 abeilles (10% d'une ruche) et de recevoir 6 pots de miel de 250 gr. 

    8€ c'est le prix d'un livre de poche, d'un magazine et d'un mars, d'un vernis à ongle, d'un menu chez McDo. Bref, que des choses dont je peux me passer une fois par mois si ça permet de sauver un petit peu notre planète. 

    Alors je sais, vous vous dites peut être que c'est plus fun de parrainer un bébé éléphant qui apprend à faire de la peinture ou qu'un bébé phoque c'est vachement plus mignon qu'une abeille, et que ça gêne moins pendant les pique-niques d'été, mais elles ont un rôle vital dans notre écosystème. Leur disparition dans certaines régions a déjà des répercussions désastreuses.

    Je vous invite donc vivement à faire un tour sur leur site internet, hyper ludique et absolument pas moralisateur : un toit pour les abeilles

    Inscrivez-vous, parlez-en autour de vous et faites dégustez votre propre miel ! C'est un acte écologique, éco-responsable, éco-solidaire et complètement indispensable !

     

     

    un toit pour les abeilles, association, abeille

     

     

    ps : tout les chiffres cités viennent du site "un toit pour les abeilles".

    Merci

     

     

     

  • Cupcakes à la fraise

    Aujourd'hui nous allons parler de fraises, de cupcakes et de gourmandise. 

     

    Les fraises et moi, c'est une grande histoire d'amour qui dure depuis toujours. Tous les ans, je les attends avec une impatience folle et quand c'est enfin la saison, j'en mange des kilos !

    Le problème c'est que dans les barquettes, il y en a toujours quelques unes qui s'abîment, qui ramollissent un peu...

    C'est pourquoi cet après-midi, atelier cupcakes dans la cuisine !

    La recette est toute simple :

    2 oeufs - 125 gr de sucre - 125 gr de farine - 1/2 sachet de levure - 125 gr de beurre fondu.

    Cette recette vient du livre "Cupcakes academy" de John Bentham, chez First Édition, collection Toquades. J'adore ce livre parce qu'il donne un côté artiste à chaque cupcake.

    Moi j'ai mis moitié sucre blanc, moitié sucre de canne pour donner un peu plus de gout. J'ai aussi rajouté une pincée de sel et 3 cuillères à soupe de pistaches concassées. Puis j'ai pris mes fraises abîmés, j'ai enlevé les parties moches et j'ai coupé le reste en petits dés. J'ai mis dans chaque cupcakes l'équivalent d'une cuillère à café de fraises.

    On fait cuire 18 min à 180° pour une jolie couleur doré. On attends que ça refroidissent bien. On fait de la crème chantilly (avec de la crème liquide 30% bien froide sinon ça ne monte pas). Moi j'ai mis une pointe de colorant alimentaire en poudre pour un résultat hyper girly, ainsi qu'un quart de fraise fraiche.

    Et voilà le résultat !

     

    cupcakes, patisserie, fraise, recette

     

     

    cupcakes, patisserie, fraise, recette

     

     Ils sont beaux et délicieux ! La pistache rajoute une petite touche de goût en plus et la crème fondante se marie parfaitement avec la fraise. La texture du cake est légère et la fraise cuite rappelle un peu de la confiture. 

    Miam miam miam !

     

  • "Fait Maison" chez Hachette Pratique

    Aujourd'hui nous allons parler de livre de cuisine.

    Je vous présente une collection dont je suis complètement dingue : "Fait Maison" de chez Hachette Pratique.

    Cette collection est parfaite et à vraiment TOUT pour plaire !

    Pour commencer, elle a une taille adaptée aux besoins de chacun. Et pas qu'un peu. La collection se décline dans pas moins de 4 formats ! Il y en a donc forcément un qui vous convient. 

    • Deux titres en très grands formats. 25€90,  ils sont beaux, grands (26x31cm), lourds, très complet et j'adore le mien parce que c'est le premier que j'ai eu dans cette collection, et qu'il contient toujours la recette dont j'ai besoin. J'ai déjà testé pleins de recettes dedans et à chaque fois, c'était un délice simple à faire.

    Le deuxième tome concerne sur la cuisine du monde.

    Je conseille vivement : les tartines au gouda et à la pomme, les cookies et les carottes cakes !

    Le Grand livre de la cuisine Fait Maison

     

    • Trois titres en moyens formats : 15€90, un peu plus compact (22x25.5cm), plus facile à manipuler, et toujours beaucoup de recettes.

    Moi je possède "Les grands classiques sucrés et salés". C'est le livre indispensable qui me sert de référence au quotidien.

    Grands classiques sucrés & salés

    Je conseille vivement : le gratin dauphinois et la délicieuse tarte au citron.

    Les deux autres titres sont : "Glaces et desserts glacés" et "Grand apéro".

     

    • Enfin les petits formats sont déclinés soit par thèmes : "Gateaux", "Biscuits", "Cocktails", "Poissons", "Salades", "Wok" et bien d'autres encore.

    Soit par pays et ou par région : "Maroc", "Asie", "Thailande", "Grèce", "Ch'ti", "Provence"...

    Ils sont à 9€95, petits (19,5x 23cm), couvertures souples, toujours très illustrés et je possède "Recettes Ch'tis" et "Asie". 

    Recettes Ch'tis

    Asie

     J'ai hâte de tester la carbonnade flamande et le poulet à la bière !

    Alors forcément, entre les grands et les petits, les recettes sont les mêmes, ce sont les sélections qui changent.

    Mais elles sont vraiment top :

    • des listes d'ingrédients courtes et simples : pas la peine d'acheter des épices spéciales que vous n'utiliserez qu'une fois et qu'on ne peut acheter que dans une seule boutique en France ouverte 3 jours par mois.On vous parle de cannelle, de vanille, de thym et de romarin, bref des trucs qu'on connait, qu'on aime et qu'on a.
    • un vocabulaire ultra simple : pas la peine d'avoir un bac +3 en cuisine appliquée pour comprendre. On vous parle de beurre mou (et non de beurre pommade) et de saladier (et non de cul-de-poule) et quand un terme est indispensable, il est expliqué entre parenthèse directement dans la recette. Donc pas besoin d'aller à la fin du livre dans un glossaire voire d'aller chercher le mot sur Google.
    • des temps de cuisson exacts et des températures correctes : pas la peine de refaire le plat 6 fois "en fait, c'est 5 minutes de moins que le temps indiqué, avec un four moins chaud et un frigo plus froid..." Non, vous pouvez y aller les yeux fermés, et suivre les indications tranquillement.
    • des photos pas à pas pour les techniques de base au début de chaque livre : la pâte brisé, la meringue, la crème anglaise ou encore le coulis de framboise n'auront plus de secrets pour vous.
    • une photo du plat fini pour chaque recette : même pas besoin de lire les titres pour trouver de l'inspiration, elles sont toutes illustrées et toutes donnent envie.

    Bref, si vous voulez faire un cadeau ou investir dans LE livre de cuisine qui ne vous quittera plus, c'est la collection à demander à votre libraire préféré.

    Si vous voulez des détails en plus, laissez-moi un commentaire !

     

     

     

     

    ps : et surtout, surtout, merci Hachette, grâce à ce livre, mon homme a appris à faire les cookies maison, s'est aperçu que c'était super facile et, aujourd'hui, nous cuisine des cookies dès qu'une envie irrésistible de cookies se fait sentir.

    Ce qui nous arrive souvent. Forcément, on parle de cookies... Avec des pépites de chocolat... Croustillants...Dorés...

    Mince, j'ai envie de cookies maintenant...

     

    Chéri ?